Les fumeurs le savent : arrêter totalement la cigarette  peut être un vrai calvaire, surtout après plusieurs années d’addiction. Il n’est donc pas rare de voir des rechutes. Pour gagner le combat contre le tabac, il faut donc adopter une stratégie efficace et faire en sorte de trouver le bon accompagnement lors de la période de sevrage. C’est ce que permet la cigarette électronique. Mais pour en tirer le meilleur, il faut que l’on suive certaines tactiques.         

Le bon matériel : les critères !

Si l’on opte pour la cigarette électronique pour tenir bon face à l’arrêt du tabac, il faut commencer par se procurer le matériel adéquat. En effet, un appareil non adapté peut mettre à mal le sevrage tabagique. Si l’e-cig ne convient pas au fumeur, il ne produira ni la fumée, ni la dose de nicotine appropriée, ce qui peut être source de découragement.

Le choix de la vapoteuse devra entre autres reposer sur certains critères, notamment sur la batterie. Plus elle sera puissante, plus elle permettra de produire de la chaleur et ainsi, une fumée conséquente. Toujours en basant son choix sur la batterie, la question de l’autonomie est également un paramètre à prendre en compte. Pour un gros fumeur, il est préférable de se procurer une batterie plutôt grande.

A côté de cette donnée, il faut se référer à l’esthétique avant de se décider pour un modèle.

La nicotine : la bonne dose !

La vapoteuse est un outil efficace pour tenir bon face à l’arrêt du tabac puisqu’elle est le substitut par excellence. Non seulement, le fumeur pourra reproduire les gestes qu’il avait l’habitude d’effectuer, mais il pourra également obtenir la dose de nicotine dont il a besoin ; et ce, sans aspirer les produits toxiques qui accompagnent les cigarettes classiques (goudron, monoxydes de carbone, particules solides, etc.).

Le plus avec la cigarette électronique est qu’on peut choisir sa dose de nicotine ; dose à diminuer au fur et à mesure que l’on vapote.

L’arrêt total : plus de cigarettes !

Objectivement, il n’existe aucune règle réelle disant que l’on ne peut vapoter en fumant. Il est totalement faisable de les associer.

Toutefois, cette pratique n’est pas conseillée. Puisque le but en utilisant la cigarette électronique est de tenir bon face à l’arrêt du tabac, il est préférable de ne pas se soumettre à la tentation ; au risque de plus s’appuyer sur la cigarette classique et oublier son objectif.

Pour ne pas se laisser prendre et pour un sevrage tabagique réussi, ne pas hésiter à varier les plaisirs comme avec les différents arômes disponibles (tabacs, gourmands, boissons, etc.).